Les Pensées Impensables et Indispensables

L’Escargot Sauvage

(Description malacologique et cynégétique du bestiau)

L’escargot sauvage est un animal impétueux et taciturne. Il se nourrit de végétaux crus à même la plante, en se servant de sa langue acérée comme une chaîne de tronçonneuse, et en bavant comme c’est pas possible. Si un danger survient, sa réaction est fulgurante : il rentre dans sa coquille, parfois pendant plusieurs jours, sans plus débâiller un mot. L’escargot sauvage n’est pas du matin. Il n’est pas du soir non plus. Faut pas l’embêter, c’est tout. Malgré son mode de locomotion passablement archaïque, il est capable d’aller d’une feuille à une autre, même si cela demande des acrobaties dignes des pires films de James Bond.

La chasse à l’escargot sauvage est un sport délicat. Il convient de s’armer lourdement, surtout de patience et de pop corn, car les affûts peuvent être très longs, et d’un ennui mortel. Il se chasse aussi au collet, autour d’une morille, mais ça demande une bonne condition physique et mentale. Côté gastronomie, ce gastéropode est plus ferme que son cousin domestique. Il est cependant conseillé d’éviter ceux qui ont été chassés à courre, ça leur donne un vieux goût de pneu brûlé.

La Tortue et le Lièvre

(D’après Jean de Lafontaine)

Rien ne sert de partir à point ; il faut savoir où l’on va :
La Tortue et le Lièvre en sont un témoignage.
« Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez
Point sitôt que moi ce but.
– Sitôt ? Êtes-vous sage ?
Repartit l’animal léger :
Ma commère, il vous faut purger
Avec quatre grains d’ellébore.
– Sage ou non, je parie encore. »
Ainsi fut fait ; et de tous deux
On mit près du but les enjeux :
Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire,
Ni de quel juge l’on convient.
Notre Lièvre n’avoit que quatre pas à faire,
J’entends de ceux qu’il fait lorsque, prêt d’être atteint,
Il s’éloigne des chiens, les renvoie aux calendes,
Et leur fait arpenter les landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D’où vient le vent, il laisse la Tortue
Aller son train de sénateur.
Elle part, elle s’évertue,
Elle se hâte avec lenteur,
Lui cependant méprise une telle victoire
Tient la gageure à peu de gloire,
Croit qu’il y va de son honneur de partir tard.
Il broute, il se repose,
Il s’amuse à tout autre chose
Qu’à la gageure. A la fin, quand il vit
Que l’autre avait disparu au loin
Il partit comme un trait ; Mais les élans qu’il fit
Furent vains : il arriva et n’aperçu rien.
« Qu’est-ce à dire ? s’écria-t-il,
Point de Tortue pour assister à mon triumph,
Moi qui n’ai nonobstant fait cette course à donf.
– Et même en alexandrins.
– Ce n’est pas l’affaire on t’a dit.
– Ah bon. »
C’est que, toute à sa consciencieuse et obtuse diligence,
La Chélonienne de la famille des testudinidés,
N’écoutant que son courage et regardant droit devant elle,
Se fusse fourvoyée quelque chose de bien
Et court encore, mais pas dans la bonne direction,
Si vous vissiez ce que j’eûs voulu dire,
Même si ça rime pas trop.
Y’a pas plus con qu’une Tortue en somme.
Et je dis pas ça parce que je suis un homme.
Quelqu’un veut bien me resservir du rhum ?
J’en ai plein comme ça des rimes z’en n’omme.
Pomme pomme pomme pomme
Ad libitum...
Bon, assez de ces trucs à la gomme.
J’en ai pas marre, mais c’est tout comme.

Les Mendiants

Vous les rencontrez partout, dans le couloir du métro, aux arrêts de bus, en pleine rue. Il vous dérangent quand vous lisez votre journal quand vous écoutez la radio dans votre voiture, et même quand vous êtes tranquilles le soir devant la télé. Ils se positionnent stratégiquement de sorte que vous ne vous pouviez pas les éviter, et cela jour et nuit, sans prendre le temps de déjeûner. Leur technique est éprouvée, leurs armes favorites sont les enfants, pour vous attendrir. Mais leur palette est considérablement étendue, tirant profit de tous les sentiments humains, au point que ça en devient une véritable industrie.

Ce type de mendicité ne risque pas d’être interdit, on pourrait même dire qu’il est encouragé. Pour que l’honnête homme ne cède pas à cette tentation, un autre nom lui a été donné : la publicité.

Le Chômeur, Super Héros de Proximité

Vous l’avez sûrement déjà rencontré, si ce n’est un membre de votre famille, cet être exceptionnel doué de super pouvoirs qu’est le chômeur.

La voyance n’est pas la moindre de ses facultés. Rien qu’en se concentrant sur une vieille feuille de papier journal, il est en mesure de dénicher la plus petite entreprise qui recrute, même si c’est la première fois depuis dix ans, même très éloignées, cachée au fond d’une petite rue étroite derrière des hangars.

Il a le pouvoir de multiplication des timbres poste. Avec un seul d’entre eux il est capable d’envoyer des milliers de candidatures sans ce ruiner. Après tout, qu’est-ce que ça coûte ? juste un timbre et de l’encre.

Il a une influence incroyable sur n’importe qui. Rien qu’en répondant aux questions les plus affligeante et en en posant, il inspire à son interlocuteur une pulsion soudaine et irrésistible de l’engager, même si la société est dans un autre secteur, même si elle est en faillite, et même, ce qui est encore plus fort, s’il s’est trompé d’adresse.

Rien n’a de secret pour ce multi-expert polyvalent, pas même le marketing et les techniques de vente, pas même la psychologie, pas même l’économie, même si son métier c’est l’informatique ou l’horticulture.

D’un seul coup de yaka magique, il faut dire aussi avec cette omniscience et cet omnipotence qui est son apanage, le chômeur super héros réduit les fractures, enlève le feu, reprise les chaussettes, débouche les éviers, et à l’instar de la pierre mythique, change le papier à lettre en billets de cinq cent.

En somme, se saisissant des boucles à ses bottes et tirant vers le haut avec une force surnaturelle, il est capable de se sortir tout seul de son trou. Alors s’il n’y arrive pas, y’a pas à dire, c’est vraiment qu’il n’essaye pas.

Tu Sais que Tu Es Français Quand :

LLM qualifié (H/F)

Société leader dans le secteur du TAF (Tire Au Flanc) recherche un leveur le matin qualifié, avec deux ans d’expérience. Horaires : 6h45 – 8h00, salaire en rapport. Qualités requises : courage, persévérance, beaufitude.
Envoyer CV et lettre de motivation à la poubelle qui transmettra.